Sélectionner une page

Le premier ministre William Davis annonce le financement des écoles secondaires catholiques, ce qui signifie le parachèvement du système des écoles catholiques. Il y a une réaction positive de la part de la communauté catholique vu l’obtention imminente de droits égaux à un financement équitable. Cependant, ceci ne peut devenir réalité que si les dépenses scolaires au-dessus des plafonds sont allégées par l’évaluation et non par des subventions du gouvernement.

La Loi 119 déclare que chaque élève francophone a le droit d’être éduqué dans sa langue.